Tour d'europe en camping-car des piconvoyageurs

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis


«  Décembre 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 



Rubriques

Aprés le tour
Avant le tour
Journal de bord
La famille
Le projet
Léa
Mathilde
Nos voyages
Notre tour
Nous contacter
Pauline
Tiphanie

Menu

caramaya
au frontières de l'europe
Les marcoux en oz
Le tour du monde de solène et seb

Lituanie

 

 

 

 

 

La Lituanie

 

 

 

Tout petit pays, la Lituanie est une terre de grand rassemblement pour les cigognes : elles se comptent par centaines, les gens consolident leur nid au sommet des poteaux télégraphiques pour les voir revenir chaque année. Le pays est peu densément peuplé, ce qui laisse beaucoup de place pour les plaines et les espaces naturels protégés.

 

 

 

Nous traversons des campagnes où la plupart des habitations ne sont pas très luxueuses, contrairement aux centres urbains où parait-il les lithuaniens se divertissent en passant des week-end shoping à Londres !!! ici pas de chichi, rien que des vieilles maisons, et aux abords des villes, des barres d'immeubles très austères : l'empreinte de la présence soviétique passée est très visible et ne date que de 20 ans.

 

 

 

 

 

Nous passons par la colline des croix qui se comptent par dizaine de milliers : en fait cet endroit date du moyen âge. Pendant l'occupation russe, la colline a été rasée et entièrement débarrassée de ses croix plusieurs fois...mais les gens revenaient en cachette la nuit pour en replanter de nouvelles. Elles commémorent les déportés en Sibérie pendant la guerre et sont un signe de protestation contre l'invasion des soviétiques. Ce lieu nous a beaucoup ému car aujourd'hui encore des gens y viennent chaque jour en pèlerinage.


Les paysages sont très beaux : nous passons une nuit dans le parc Zemaitijos au bord du lac : très bien conçu pour le camping sauvage avec des aires réservées.

 

Nous passons deux jours dans le parc naturel de l'isthme de courlande, et découvrons la fraicheur de la mer baltique; sur la plage il y a bien deux ou trois pingouins dans l'eau, mais franchement on sait pas comment ils font dans de l'eau à 10°. Les filles s'éclatent à courir le long des immenses plages de l'isthme. Nous dormons à Nida seul camping, mais rendu obligatoire car ici le camping sauvage est rigoureusement interdit. Le coin est joli, petit port, petit village sympathique, et dunes de sable tout autour: mais la fragilité de ce paradis est chaque année plus grande, la mer gagne sur le sable et l'isthme sera voué à disparaitre si rien n'est entreprit pour le protéger.

 

         

 

 

Le 13 juin nous retournons sur Klaipeda où nous faisons un tour en supermarché : les rayons sont ici aussi surprenants. Exemple avec le rayon poisson, séché, fumé, en conserve, frais, en salade de la mer, bref un éventail de possibilité. Nous y trouvons enfin un petit rayon fromage digne de ce nom et faisons quelques folies.

Les températures sont plus fraiches, et nous rencontrons quelques gouttes de pluie. Les journées s'allongent terriblement: 19h de lumière en ce moment, avec nuit à 23h et jour à 4h.


Publié à 12:40, le 13/06/2008 dans Journal de bord, Kaunas
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

COLLINE DES CROIX

Au fait, avez-vous vu notre croix sur la colline, à gauche, sur le mamellon central, à côté de celle en bois foncé et avec écrit dessus "CARAMAYA" ?
Bonne continuation.

Publié par Anonymous à 22:12, 23/06/2008

Lien