Tour d'europe en camping-car des piconvoyageurs

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis


«  Décembre 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 



Rubriques

Aprés le tour
Avant le tour
Journal de bord
La famille
Le projet
Léa
Mathilde
Nos voyages
Notre tour
Nous contacter
Pauline
Tiphanie

Menu

caramaya
au frontières de l'europe
Les marcoux en oz
Le tour du monde de solène et seb

Finlande

 
 
 
 
 
 
 
 
La Finlande
 
 
 
 
 
Les infos des Caramaya sont toujours d'actualité, la compagnie Viking-line reste la moins chère (134 euros et 2 heures 30 de traversée).
Les Finlandais en profitent pour dévaliser la boutique du bateau d'achats en tout genre et plus particulièrement de bières. Ils repartent avec des mini chariot remplis à ras bord ou un carton de 24 canettes sous chaque bras, la légère houle servira d'excuse pour ceux qui ont gerbé.

Mardi 24 et mercredi 25 : La visite de la capitale commence par la caserne
des pompiers à qui nous demandons l'hospitalité pour passer la nuit, nous avons besoin d'un raccordement électrique : Martin nous fait un coup de blues lui aussi : il veut une batterie neuve pour la cellule sinon plus d'eau ni de frigo : étant donné la menace, nous cédons à son caprice (on va pas râler elle a quand même 7 ans d'âge), et on lui offre deux batteries neuves dès le lendemain!! Décidément, on aura squatté pas mal de casernes pendant de tour.

Et puis aussi dans cette journée, une petite visite aux urgences d'Helsinki : Pauline est tombée hier dans le bateau et depuis elle a super mal aux deux coudes....diagnostic : pas de fracture, mais une grosse douleur pour quelques jours. En visitant, on a fait une pause dans le mac do de la capitale, histoire de s'achever la santé pour de bon !! et pour faire plaisir aux filles qui ne connaissaient pas, oh les pauvres choutes !


Enfin le soir (23h30), nous récupérons Tiphanie à l'aéroport : l'accompagnant ne parlait pas un mot de français, elle a dû s'éclater pendant le vol, elle a aussi épuisé le pauvre garçon !! mais ça on connaît le phénomène, hein Sonia !!

Voilà tout le monde a besoin d'une bonne nuit de récup après toutes ces émotions. Nous ouvrons le bagage de Tiphanie dans lequel nous attend le paquet transmis par mamie, les tomes 5 et 6 de la série potter...+ quelques photos des chats et des petits mots de tendresse.

 

La capitale n'est pas très densément peuplée, les embouteillages habituels n'existent pas, et on trouve de la place pour stationner sans problème, même avec Martin.
Dans les villes en général, et dans les villages, on voit des gens, mais pas tant que ça !! 5 millions se répartissant sur un territoire vaste comme ½ France, ça fait pas beaucoup de têtes à l'horizon.
La majorité de la population parle anglais, ce qui facilite beaucoup de choses, comme expliquer un problème électrique dû aux batteries foutues, ou un raccord de bouteille de gaz de convenant au normes finlandaises !!!


Nous sommes surpris par le respect du code sur la voie publique. Si le feu piéton est rouge, tout le monde attend sagement qu'il passe au vert avant de traverser même s'il n‘y a aucune voiture en vue. Le laissé le passage aux bandes piétonnes est presque plus respecté qu'un feu rouge , les cyclistes descendent de vélo pour traverser sur les clous, et souvent chacun a sa propre voie de circulation. Chez nous dès qu'on peut griller un peu de rouge, on se gène pas, et quand on est à vélo, on tente de ne pas poser le pied par terre !!
Les gens ne roulent pas comme des fous, de toutes façons y'a des radars tous les 5 kms et sans panneau les annonçant, alors ça calme. les voitures restent même sagement rangées en file derrière nous (à 80 km/h) sans coller aux fesses, et ne tentent pas de doubler. Les routes sont hyper larges (on peut rouler à deux de front) et très très bien entretenues. Bon en rencontrant un français vivant ici, on a appris que la fiscalité dans ce pays est au moins aussi sympathique sinon plus que chez nous. Ce qui explique les dépenses en entretien, et commodités mises à disposition de tous.

 

En général on constate que chacun prend soin de ce qui est public : pas de détérioration ou de graffiti observé (même sur les radars fixes). Tout est très bien tenu de partout, des wc publics avec eau chaude et chauffage nickels, des campagnes ou même les abords des fermes et hangars agricoles sont bien rangés : c'est pas le foutoir, et c'est bien agréable à vivre pour tous. Pour traverser les lacs, les bacs sont gratuits puisqu'ils sont la continuité de la route.


Nous roulons à travers la région des 1000 lacs (187 888 dénombrés) : les paysages sont vraiment magnifiques. On se reprend à rêver d'une petite maison en bois rouge au bord d'une étendue d'eau bleue entourée de verdure, un petit ponton et un petit voilier tout mignon pour les week-end d'été... mais faut revenir l'hiver quand il ne fait jour que 4 h en tout !!! D'ailleurs déjà en ce moment la clarté ne nous quitte plus : le soleil se couche, mais il ne fait jamais complètement nuit. On ne se sert plus du tout de l'éclairage dans le camping-car et on perd un peu nos repères sans horloge.
La nature est très belle, les lacs tous différents : parfois on voit des maisons très colorées avec ponton privé, parfois un voilier ou le sillage d'un bateau, d'autres fois ce sont les forêts et leurs couleurs se reflétant dans l'eau....en somme une région splendide.

Les finlandais sont proches de la natures, et mettent un point d'honneur à la préserver. 1 sur 7 possède un bateau (peut-être même plus si on compte les barques !), et beaucoup ont des maisons à la campagne, des caravanes ou des camping-car : ça fait longtemps qu'on n'en a pas croisé autant.


Ils sont quelque peu réservés au premier abord mais s'avèrent très gentils dès qu'on a besoin de quelque chose. Leur façon de nous accueillir est sincèrement chaleureuse.

 

A Mikkeli, nous avons été voir une course de moto cross. Les filles ont trouvé ça très chouette (surtout les départs ou une trentaine de motos s'élancent gaz à fond). En partant nous sommes tombés sur un circuit de kart de compétition. Reste encore une course de F1 et un grand prix moto, et le tour d'Europe nous aura fait découvrir le tour des sports mécaniques !!

 


Nous profitons d'une pose de deux jours au camping de Juva pour faire une
grande ballade à pied le matin et en barque l'après-midi. (Camping de juva très bien aménagé avec cuisine, sauna, jeux, barque... et très bon marché : 18 euros). Sophie a pu faire cuire un gâteau et un gratin, délicieux quand ça fait presque 3 mois qu'on n'en a pas mangé !!


Des parcours éclairés sont aménagés pour la course à pied et le ski de fond dans et autour des villes. Les pistes cyclables protégées de la circulation longent la plupart des routes et sillonnent les villes.
A découvert, la vie de tous les jours n'est pas si infernale mais dès que l'on passe en sous bois des escadrons de moustiques nous attaquent avec voracité. Nous nous sommes équipés de produits scandinaves pour nous protéger, le 5/5 n'étant pas efficace pour ces enquiquineurs.

Heureusement que nous avions remplis les coffres avant de quitter les pays baltes, la vie ici est bien plus chère que chez nous, sauf le carburant à 1.40 en moyenne.

 

Oulu: nous avons quitté la région des lacs , et nous dirigeons vers la Laponie via le bord mer. Ville assez dynamique avec une jolie plage sur le golfe, et recordman nationale des pistes cyclables. Ici on peut se poser sur un parking à proximité de la mer et du camping sans interdit, d'ailleurs nous ne sommes pas les seuls, les vacances ont commencé pour les gens du pays.

Un peu plus loin à Kémi, nous rencontrons Jean pierre et Thérèse, qui arrivent de Norvège. Comme tous les camping-caristes nous échangeons sur nos parcours, et bons plans. Jean pierre nous confie qu'en Norvège le poisson abonde et que même sans être un pêcheur averti, on fait bingo à chaque fois. Il n'en faut pas plus à Thierry pour foncer dans le premier magazin s'acheter un lancé !! De plus ils nous dépannent avec le kit international de raccordement gaz, qui nous sauvera peut-être de l'hôtel en fin de parcours !!

 

Décidément, nous avons du mal à voir des élans, pourtant nous prenons la peine de rouler tard le soir (jusqu'à minuit) pour augmenter nos chances, mais comme même à cette heure là, il fait jour.... le seul que l'on ait aperçu de prêt avait accroché sa tête en trophée au mur!!


Nous avons passé le cercle polaire sous 28° et avons rendu visite au père noël : le bonhomme a installé un joli business qui marche fort. Il est interdit de le prendre en photo, ni même sa maison, par contre ton gosse en photo sur ses genoux te coûtera 30 euros !!non non c'est pas un score de hockey, c'est un prix. La poste propose aux visiteurs de poster le courrier pour un départ la veille de noël, tout ça pour 8 euros l'enveloppe. On parle beaucoup de prix, mais ils sont renversants !! Après quelques achats souvenirs raisonnables auxquels nous n'avons pas pu échapper, nous reprenons notre route E4-75 vers le grand nord.

 

 

Ivano, sur la route du nord, mais encore en Finlande, ce vendredi 4 juillet. Hier 30° à Rovaniemi, aujourd'hui 8°, ressenti 3°, génial, on se tâte pour aller au cap. Les gens que l'on a rencontré étaient plus ou moins dégoûtés : le tarif A/R est de 200 euros, c'est bourré de cafés, restos et boutiques souvenirs. Alors ça nous fait réfléchir !!
Nous consultons régulièrement la météo, et les prévisions pour les trois jours à venir ne sont pas bonnes.


Nous pensons que la Laponie doit être bien plus jolie en hiver sous la neige. Le coin se prête plus à faire des excursions en traîneau ou motoneige. Le paysage est un peu monotone, toujours des forêts mais aussi pas mal d'endroits pelés. De temps en temps une cabane en bord de route pour s'arrêter boire un café (4 euros) : une multitude de bois et de peaux de rennes indiquent que les trappeurs et les chasseurs habitent la région.


Un mot pour finir : l'état des routes en Finlande est impeccable, mais les moustiques en cette saison
nous pourrissent la vie : malgré les moustiquaires, on en tue encore au matin sans savoir par où ils sont entrés. En Laponie du nord ils sont plus nombreux que partout ailleurs. Manifestement ça ne nous donne pas envie de devenir propriétaire d'un chalet ici, entre les deux mois de nuit non stop l'hiver et ces affreuses bestioles l'été, y'a de quoi devenir dingos !


Publié à 12:07, le 26/06/2008 dans Journal de bord, Porvoo
Mots clefs :
Commentaires (8) | Ajouter un commentaire | Lien

Commentaire sans titre

un grand bonjour à tous,vous me manquez beaucoup,votre parcours me fait voyager depuis mon ordinateur.
gros bisous CHARLINE

une pensée particulière pour Pauline et Léa

Publié par chachi à 21:00, 26/06/2008

Lien

INFOS

Ah, elles sont bien nos infos!!!
D'ailleurs on vient d'être contactés par une nouvelle collection de guide de voyage qui veut nous citer "comme source"...
Continuez bien, s'il fait un peu froid dans le ch'nord, ici on étouffe depuis 2 semaines.
A+
CARAMAYA

Publié par CARAMAYA à 21:45, 26/06/2008

Lien

Vos photos

sont magnifiques, peut-être que la beauté des maisons, paysages etc... vous aide à supporter les conditions atmosphériques. Sophie continue à nous faire rêver et partager vos périples avec la même classe!!!!! Bonne route. Mille gros bisous à tous les 6.Mémé

Publié par Anonymous à 09:25, 27/06/2008

Lien

les st nizards

salut a tous !
ça y est, c'est les vacances pour les filles ? fini les devoirs chez martin ! avec tout ces lacs, profitez en pour faire 1 partie de pêche,le poisson est extra là bas et Thierry apprendra a l'aimer !c'est plein d'oméga 3 très bon pour la santé.Enfin, nous profitons de la chaleur ici,c'est plutôt sympa ! pour nous c'est vacance en vanoise entre marmottes et bouquetins.Lors d'un bon repas avec Les clems ; nous pensions à vous et trinquons à votre périple !
A quand une aventure tous ensemble entre copains ?? Biz flo

Publié par Anonymous à 07:17, 30/06/2008

Lien

Allons nous vous croiser?

Bonjour,
Ca y est, nous sommes sur le départ; dans quelques heures nous larguons les amarres. Premier arret prévu au Danemark. Nous croiserons nous en Norvège dans quelques semaines? Je l'espère... Bonne continuation.

Céline,Pascal,Clément et Perrine
http://eneurope.free.fr

Publié par Anonymous à 10:53, 30/06/2008

Lien

Bonne Fête Thierry :) :) :) !!!!!

Enormes pensées pour Thierry et toutes les filles !
Quels beaux paysages ! Essayez de conserver une p'tite Bière Finlandaise !!! Gros Enormes Bisosus !!!
Les Clem's

Publié par Clem'family à 08:44, 1/07/2008

Lien

objectif north cap

Bientôt l'arrivée au cap nord profitez en, après ce sera la dernière grande descente vers la maison.

Courage

ARI

Publié par Anonymous à 20:07, 3/07/2008

Lien

Commentaire sans titre

le temps n'a pas la même densité pour vous que pour nous,ici , bien que j'aie l'impression qu'il soit trés rempli il n'a pas la coloration du votre. Quel florilège de souvenirs et de découvertes!!!!on a envie de s'arrêter à chacune de vos haltes.Que les ciels (j'aime mieux que cieux) scandinaves sont beaux. ils me rappellent ceux de suède biensûr.
Bon voyage les "du mollet", poursuivez vos aventures et ouvrez grand vos mirettes pour nous pauvres sédentaires!!
des bisous des Abt

Publié par Anonymous à 09:17, 4/07/2008

Lien