Tour d'europe en camping-car des piconvoyageurs

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis


«  Décembre 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 



Rubriques

Aprés le tour
Avant le tour
Journal de bord
La famille
Le projet
Léa
Mathilde
Nos voyages
Notre tour
Nous contacter
Pauline
Tiphanie

Menu

caramaya
au frontières de l'europe
Les marcoux en oz
Le tour du monde de solène et seb

danemark

 
 
Le Danemark
 
 
 
 
 
Nous arrivons au Danemark par Copenhague et dégottons un petit terrain qui fait office de camping à deux pas du centre ville (bruyant et parqués comme des sardines mais nous n'avons pas trop le choix).
Le lendemain dès 8 heures, c'est une pluie torrentielle qui s'abat mais nous restons confiants car la météo change ici très vite et ils nous annoncent une belle journée.
Le programme s'alourdit très vite car nous commençons par l'usine Carlsberg,
intéressante ceci-ci dit, mais éprouvante car on nous offre 2 bières à déguster sur place avant de quitter la fabrique et il n'est que 12h30, estomac vide....aie, dur dur de rejoindre Martin pour avaler une grosse salade de riz, ...et on embarque à bord du bateau qui nous montre la capitale depuis les canaux. Ensuite grand tour à pied par les ruelles pavées, et retour au camp de base à 19h. Il nous faut libérer la place à 20h, alors c'est la course pour le repas et les douches de tout le monde !
Malgré cette visite éclair de la capitale, nous avons une impression très positive, et de notre avis commun, elle mériterait 3 jours cool en amoureux !! donc un projet de plus sur la liste ! Nous préférons en général la campagne à la ville, mais celle-ci donne envie de s'y installer ; les danois sont souriants, circulent beaucoup à vélo (ça, ça nous plait), tous est calme, la proximité de l'eau lui donne un charme indéniable, voilà un endroit où nous pourrions bien vivre.


Mardi 12, nous sommes sur l'île de Moen :
la particularité de ce coin tient dans les falaises de craie qui surplombent la pointe de l'île : c'est super beau, et heureusement qu'il faisait gris car nous aurions été éblouis !! eau turquoise (pfff encore) et blancheur des tombants dans la mer, ouah, plein les yeux. Sinon, on trouve des forêts où parait-il vivent des tas d'espèces d'oiseaux, des campagnes avec des vaches à poils longs. Toute l'île est sillonnée de pistes cyclables, piétonnes et équestres ; et il y a comme dans tout le pays, beaucoup d'éoliennes de toutes tailles (20% de la production électrique nationale).

Encore un petit effort, et nous passons en Allemagne : courte visite de ce beau pays qu'est le Danemark, mais la mauvaise météo annoncée pour la semaine ne nous encourage pas à poursuivre. Nous y programmons déjà de futures vacances pour mieux le visiter, et repasser par la capitale que nous avons adorée.




Publié à 11:27, le 15/08/2008 dans Journal de bord, Copenhague
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien