Tour d'europe en camping-car des piconvoyageurs

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis


«  Décembre 2020  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 



Rubriques

Aprés le tour
Avant le tour
Journal de bord
La famille
Le projet
Léa
Mathilde
Nos voyages
Notre tour
Nous contacter
Pauline
Tiphanie

Menu

caramaya
au frontières de l'europe
Les marcoux en oz
Le tour du monde de solène et seb

Bououuuu, Sniffffff

Un grand merci à tous et à toutes pour les témoignages d'amitié que vous nous avez donnés depuis 3 jours. Ca nous touche beaucoup. A 1 heure du départ pour ce grand voyage, un mélange de fatigue, d'anxiété, de tristesse et de bonheur nous submerge. Nous fermons la page des préparatifs pour ouvrir le carnet du voyage.

 

 

                             

 

 



Publié à 12:42, le 11/04/2008 dans Avant le tour, Denizli
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Le projet

 

 

Voici la bête, sur ses épaules repose notre projet.

Cela fait bientôt 15 ans que nous avons des camping-cars (je dis des, car il est le troisième).

L'idée a germé au file des ans et des vacances pour arriver au constat que si l'on n'arrête pas une date, on ne part jamais.

Les enfants grandissent, notre grande entre en 6ème en 2008 alors c'est cette année ou jamais.

Nous avons fait le choix de l'Europe car culturellement il y a beaucoup à voir et puis il y a l'aspect financier a prendre en compte.

Nous avons souhaité étendre notre circuit jusqu'à la Turquie car tous les commentaires que nous avons pu lire sur les différents blogs nous en ont donné l'envie. La plupart des camping-caristes y sont restés beaucoup plus longtemps que prévu.
Et le cap Nord, c'est des paysages magnifiques à découvrir, et un symbole : un peu le pôle nord de l'Europe.
Après il y a...
A travers ce voyage, nous souhaitons sortir du quotidien.
Bien sûr, nous avons établi un itinéraire qui se veut virtuel car nous ne voulons pas nous astreindre à des dates ou des sîtes touristiques imposés à l'avance
Nous partons avec l'idée d'être libre: libre de nos visites et de nos déplacements car 4 mois et demi c'est long et c'est court à la fois et nous ne pourrons tout faire ni tout voir. Nous fonctionnerons à l'envie
Si au cours de notre périple nous manquons certains sîtes remarquables, c'est que l'on en aura vu d'autres, et si nous ne bouclons pas notre tour tant pis nous le finirons une autre fois.

Toutes ses destinations qui nous faisaient rêver seront bientôt à notre portée.
Mais c'est aussi l'envie de vivre en famille dans notre maison sur roues pendant plusieurs mois.




Publié à 10:52, le 26/03/2008 dans Le projet, Grenoble
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Nous contacter

tspicon@aliceadsl.fr

Publié à 11:17, le 26/01/2008 dans Nous contacter, Oulu
Mots clefs :
Commentaires (38) | Ajouter un commentaire | Lien

La famille

Je suis le papa, j'ai attrapé le virus du voyage grâce à mes parents (en caravane itinérante à l'époque) et j'espère bien le transmettre à mes enfants.
J'aime le vtt, la montagne, la planche a voile, le bricolage et faire le con avec mes potes mais par dessus tout, j'ai besoin de vivre en harmonie avec ma famille et ce voyage je l'attends avec impatience.
 
 
 
 
Il faut rêver sa vie ,et tout faire pour que ce rêve se réalise.
Voilà ma devise . Je suis Sophie , j'ai 37 ans (38 pendant le voyage) , dans la vie j'aime TOUT (sauf le céleri rémoulade), et j'ai beaucoup de chance de pouvoir partager ces 4 mois de bonheur avec ceux que j'aime le plus au monde.
Ce projet , avec mon grand complice de mari, nous l'avons doucement laissé grandir, il arrive à point et nous allons le déguster !!!
 
 
 
Je m'appelle Pauline et j'ai 10 ans. J'habite à St Martin de la Cluze. Mon activité préférée est la musique. Je joue de la guitare. Je suis très contente de partir pendant 5 mois mais un peu triste de quitter les copains et la famille. Les maîtresses vont nous contacter par internet pour que nous finissions notre année scolaire. Les moments passionnants que je vais vivre ne me quitteront jamais.
 
 
 
 
Je m'appelle Léa, mon petit nom c'est Lilou, j'ai 9 ans et je suis en Cm1. Je fais de la batterie depuis 2 ans, j'adore la musique, le bricolage et le sport.
Ca va être dur de quitter l'école, les copines et la famille pendant 5 mois mais je me souviendrai de ce fabuleux voyage toute ma vie.
 
 
 
 
 
Je mapele mathilde jadore lescharlote aufraise,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Je m'appelle Mathilde, j'ai 7 ans, j'adore jouer à la maitresse et avec charlotte aux fraises.
 Je suis très contente de partir faire le tour d'europe, mais ça tout le monde le sais.!!!!

 

 

 



 

 

Moi, je m'appelle Tiphanie mais j'aime mieux qu'on m'appelle Titi.
J'ai 6 ans et je suis en grande section de maternelle.
J'adore  me déguiser et jouer avec Mathilde.



Publié à 04:55, le 25/01/2008 dans La famille, Cap Nord
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Pauline en scandinavie

La Finlande

 


Dans le bateau il y avait des jeux, et je suis tombé d'un parc gonflable, et j'ai failli me casser les deux bras.

J'ai trouvé que la finlande était comme les pays baltes, car il y a aussi beaucoup de nature. J'ai ramé sur une barque, c'était rigolo parce qu'on tourne en rond et c'est difficile d'aller droit.
Au nord, on a vu des rennes. Ils ont de grandes cornes, et n'avaient pas peur de nous.
J'ai visité la maison du père noel : c'est sympa pour les petits mais pas très intéressant pour les grands.

On fait moins de promenade en nature à cause des moustiques et du froid, du coup j'aime moins cette partie du voyage.

 


La Norvège.


Papa a pêché deux cabillauds pour le repas du soir : j'ai trouvé ça très bon. Dans le camp il y avait un trampoline, comme de partout dans le pays d'ailleurs.

Puis nous avons visité une petite ville : les maisons sont très colorées en Norvège et c'est joli.
Celles qui sont au bord de l'eau sont souvent montées sur pilotis.
Nous sommes allés dans les Iles Lofoten, l'eau était turquoise et cela donnait envie de se baigner, mais l'eau était très froide.
Dans les Fjords, de belles cascades tombent dans la mer, et la route passe juste devant. C'est impressionnant de les voir couler de rocher en rocher et, de tomber pour enfin s'écraser dans la mer.
Nous avons ensuite visité une église en bois debout datant de 1100. Tout est entièrement en bois, même la décoration intérieure : les poutres sont sculptées.

 



Publié à 12:53, le 24/07/2007 dans Pauline, Trondheim
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Pauline dans les pays Baltes

 

Les pays baltes 

 

 

En Pologne et Lituanie, il y a des cigognes de partout. Mais il y a aussi beaucoup de moustiques et des petits insectes noirs qui nous piquent sans arrêt.
En Pologne nous avons visité Cracovie, l'ancienne capitale. Il y avait un festival devant une église, des gens chantaient dans la rue et les enfants tenaient des ballons. Les gens étaient déguisés en personnage du moyen âge. Le 8 juin est le jour de la fête de la ville.
Après tout ça, nous sommes allés dans plusieurs parcs naturels et nous passons la frontière de la Lituanie.


La Lituanie


Nous visitons la colline aux croix où des milliers de croix ont été plantées pour montrer qu'ils s'opposaient aux ennemis.



Publié à 12:59, le 16/06/2007 dans Pauline, Jönköping
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Pauline en Pologne

La Pologne

 

 

Nous avons visité la maison du pape Jean-Paul II qui est mort en 2005. La maison est maintenant un musée. Nous avons vu dans l'église du village, des enfants qui disaient à un prêtre toutes les bêtises qu'ils avaient faites.
Nous avons visité un camp de concentration. Il y avait des fils barbelés autour de celui-ci et les prisonniers (enfants et adultes) ne pouvaient pas sortir. La nuit ils dormaient dans des cachots, ou ils étaient entassés dans une petite pièce.
Les allemands leur disaient qu'ils allaient prendre une douche, mais ce n'était pas de l'eau qui sortait. C'était du gaz qui les asphyxiait tous en moins de 20 minutes. Quand ils étaient morts, on leur arrachait les dents en or, on leur coupait les cheveux et on brûlait les corps. J'ai trouvé ça très triste.
Dans le train pour aller au camp, ils étaient entassés dans des wagons sans siège, ils y restaient à peu prêt 7 jours, et à la sortie du train , beaucoup étaient déjà morts.

 



Publié à 12:46, le 13/06/2007 dans Pauline, Pontarlier
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Pauline en Turquie

 

 

La Turquie

 

 

 

 

Nous sommes allés voir des rapaces. Sur le chemin, nous pensions que nous les verrions voler autour de nous. Mais en haut de la montagne, il y avait un observatoire et nous les avons regardé à la jumelle.

Après avoir passé la frontière entre la Grèce et la Turquie, nous nous sommes arrêté dans une ville.

A midi nous avons mangé au restaurant. Au menu, nous avons pris un Kebab, c’est de la viande de mouton que l’on fait griller sur les côtés et que l’on mange ensuite, après avoir été coupée en fines tranches.

 

Nous nous arrêtons dans un camping. Une petite ballade en bord de plage ferait du bien à tout le monde. De retour chez Martin, une surprise nous attend : une petite chatte au pelage gris et blanc est allongée dans l'herbe et nous regarde avec de grands yeux ronds. Mathilde , Léa et moi avions pitié de son corps tout maigre. Comme nous restions deux jours, nous lui avons donné des croquettes. Nous l'avons appelé "petite mraouw" car elle miaulait en faisant "mrrraaouww".

 

Deux jours plus tard, le soleil commençait à se coucher pendant que nous nous préparions au départ du lendemain. Je pleurai beaucoup car j'avais peur pour petite mraouw, ce sont de très durs adieux.



Deux jours plus tard, nous sommes garés dans un village à côté d'un restaurant. Nous rencontrons un monsieur qui parle français : il s'appelle "engin". Il a 14 chats . Nous leur avons donné des noms: jack, pistache, cachou....quelques minutes avant de partir de ce village où nous avions passé une nuit, nous avons pris une photo avec Engin, puis nous sommes partis ...au revoir les minous.

 

 

 

 

Pamukkale
Nous sommes à Pamukkale, garés dans un camping à côté d'une piscine. Nous jouons à un de nos jeux quotidiens dans une salle de la maison du camping pendant que Maman et Papa travaillent sur l'ordinateur. Nous visitons ensuite le village.
Le lendemain, même activité le matin et balade l'après midi. Une immense montagne de calcaire s'offre à nos yeux. Nous marchons dans les vasques de la montagne remplies d'eau chaude naturelle .
Nous visitons ensuite un site archéologique.


Tusucu
Nous nous arrêtons dans un coin de paradis avec de palmiers et une eau exceptionnellement chaude. Nous rencontrons un monsieur très gentil qui s'appelle Cezair. Il nous invite à boire le thé chez lui et nous trouve un jolie maison (à mon goût) qui coûte 35 000 euros. Mais malgré nos efforts pour trouver l'argent, nous ne l'achetons pas. Nous faisons des dessins à Cezair pour lui dire au revoir, puis nous partons.


Pour l'école

Ankara est la capitale de la Turquie. Istanbul est pourtant la plus grande ville, et fut pourtant la capitale de plusieurs empires. Elle a portée deux autres noms. Lesquels ?
La Turquie est le premier pays producteur d'un petit fruit très apprécié. Lequel ?

 

 

Le travail :

Travailler en classe, j'aime bien car il y a nos camarades. Mais aussi quand, après la récréation, on rentre en classe, je me sens mieux qu'avant la pause : pourquoi mieux , parce que le matin en arrivant à l'école je suis parfois angoissée à l'idée que je vais bien ou mal travailler. Après la récréation, je suis détendue.

Travailler seule, c'est autre chose. Je me concentre un peu plus et je vais plus vite. Par exemple en classe je fais deux exercices du plan dans la journée, alors que j'en fais cinq ou six en deux heures.

Le voyage :

C'est difficile de vivre sans les copains, mais cela me plait de découvrir d'autres pays : c'est important de connaître l'histoire, les modes de vies différents du nôtre comme par exemple la religion, la nourriture ou la mode.

 

 

Nous arrivons à Istanbul, la plus grande ville de Turquie.

Nous avons visité la grande mosquée bleue, le palais de Topkapi, le grand bazar et avons fais une balade en bateau (tout petit). J'ai bien aimé celui-ci qui tanguait avec les vagues.

Le palais était ma visite préférée car c'était magnifique. Le grand bazar est un marché de 1.5 km sur 1.5 km. On y trouve de tout. La grande mosquée bleue était belle aussi.

La ville est tellement polluée que l'horizon est marron.



Publié à 12:19, le 7/05/2007 dans Pauline, Athènes
Mots clefs :
Commentaires (3) | Ajouter un commentaire | Lien

Pauline en Grece

La Grèce

 

 

Nous sommes à Venise en Italie. Le bateau que nous allons prendre, se révèle très luxueux. Il doit nous amener en Grèce ou nous découvrons bientôt qu’il est surpeuplé d’orangers et d’oliviers. Nous visitons des sites archéologiques, pour certains, nous sommes déçu mais à Olympie c’était intéressant.

Jeux olympiques : Les premiers jeux olympiques se sont déroulés en Grèce, en été, et duraient un mois pendant lequel les grecs ne faisaient plus la guerre. Pendant l’antiquité, les épreuves étaient : la course à pied, la lutte, le pentathlon (course, saut, lutte, lancement du disque et du javelot). Sur l'hippodrome, course de chevaux et de chars.

Question pour la classe : en 1896, les jeux modernes ont recommencé. Qui est à l'origine de leur réouverture? En quelle année ont eu lieu les premiers jeux d'hiver et où?

Nous sommes allés visiter Athènes. Nous avons pris le tramway pour aller au centre de la ville où s'élève l'acropole. Nous l'avons visité, puis je me suis acheté des souvenirs (un tee-shirt et boucles d'oreille). Après un petit restaurant en famille, nous sommes allés voir le stade olympique de 1896, il peut contenir 45000 personnes. Puis nous sommes rentrés au camping-car. Nous avons mis deux heures pour sortir d'Athènes !!
Dimanche 27 avril : nous sommes allés visiter les météores, ce sont des monastères que des moines ont construits en haut d'une montagne accessible autrefois pas des cordes uniquement. Les cordes étaient remplacées lorsqu'elles cédaient. Aujourd'hui pour y aller il faut emprunter des escaliers.
L'après midi, il pleuvait alors nous avons roulé jusqu'à une grand ville.

 



Publié à 02:49, le 25/04/2007 dans Pauline, Kastamonu
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Léa en scandinavie

 

La Finlande

 

Nous arrivons dans la région de mille lacs (la Finlande est le pays où il y a le plus de lacs au monde) et je trouve que cette région est magnifique avec ses petites îles pleines de sapin sur une eau noire, turquoise, ou bien verte.

Après les 1000 lacs, c'est la Laponie, une grande région où les habitants s'appellent les Sames (autrefois les lapons). A Rovaniemi, il y a le cercle polaire, mais aussi la maison du père noël que nous avons visité. Au début, on est dans son traîneau, au dessus des cascades, du pôle nord, des volcans. En montant à l'étage, une grosse pendule trônait au milieu d'une salle noire, où il fait froid, et où il y a du faux brouillard. Au dernier étage, il y a le père noël. Tout ça est vraiment bien imité !

En Laponie, il y a des rennes et nous en avons vu des troupeaux qui broutaient, puis galopaient dans l'eau et dans l'herbe en se donnant des coups avec leurs bois.

 

 

 

La Norvège

 

Nous passons la frontière de la Norvège, le pays où il y a plein de trampolines, et le temps nous oblige à sortir les polaires et les pantalons. On voit des collines et des montagnes avec de la neige, mais il n'en tombe pas. Nous sommes au bord de l'océan arctique.

Nous allons sur les Iles Lofoten et c'est lors d'une promenade au bord de la mer que nous trouvons les ossements d'une baleine. Le soir tombé, nous attendons avec impatience le soleil de minuit.
Il y a des plages de sable blanc avec de l'eau turquoise, mais aussi des petits villages de pêcheurs avec l'odeur répugnante de la morue séchée.

 



Publié à 09:27, le 24/07/2006 dans Léa, Bergen
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Léa dans les pays Baltes

Lituanie

Nous sommes allés voir la colline aux croix. Les lituaniens ont planté des milliers de croix pour protester contre la présence des envahisseurs.
Il pleut bergère au bord de la mer baltique. Nous allons dans un camping, on est allé voir la ville d'à côté et on a fait une balade en voiture à pédales et sur le chemin....une cigogne à 2 mètres de nous. L'après-midi, on est allé voir la dune de sable couverte de sapins pour que personne ne marche dessus sinon elle s'enfonce dans la mer.

Sur la plage on a trouvé de l'ambre

Je trouve le voyage un peu long, la maison me manque , la famille aussi.
Nous avons visité une ville et on s'est baladé sur les entiers du littoral. Nous avons croisé une fête avec des manèges mais on avait dépensé tout l'argent lituanien.

Lettonie

Nous sommes passés dans une ville avec une course de bateaux .
Ils vont très vite mais font aussi beaucoup de bruit.On s'est posé au bord de la mer, et on est allé voir la plage, mais on ne s'est pas baigné car l'eau était froide. Sur les toits des maisons il y a des girouettes, l'une d'elles était un poisson avec ses arêtes.

 

 

On s'est arrêté à Sigulda, et on est monté en télésiège et redescendu en luge d'été : trop drôle !! c'est un siège sur un rail et ça descend très vite. L'après midi on est allé voir une piste de bobsleigh.

Il pleut beaucoup en ce moment, et par évidence , sous la pluie nous sommes allés visiter Riga la capitale de la Lettonie. Dans cette ville, il y a de grosses maisons en couleur, et je trouve ça très beau.

 


Estonie

 

 

Nous sommes allés dans un parc aquatique à Parnu. Dedans, il y avait saune, hammam, tourbillons, cascades, mur d'escalade, bain à bulles, des piscines froides, chaudes... et 4 grands toboggans dont un noir, tout fermé, on n'y voyait rien. Le top !!! je me suis éclatée, vraiment trop bien.

On est allé visité un château qui a toujours été habité par la même famille. Ces gens étaient très riches : dans leur château il y avait plein de salons, de pianos, de cuisine, un très grand jardin avec une mare....mais le mauvais temps nous suit toujours, et les grêlons tombent.

 

 



Publié à 09:50, le 16/06/2006 dans Léa, Ivalo
Mots clefs :
Commentaires (1) | Ajouter un commentaire | Lien

Léa dans les pays de l'Est

La Bulgarie

C'est un pays pauvre que nous traversons sans s'arrêter car il y a des mendiants, les maisons sont toutes cassées....

 

 

 

La Roumanie

Nous avons prîs un bac pour traverser le Danube, c'est le deuxième plus grand, plus long et le plus large fleuve d'Europe. Il y a de très jolis paysages. La Roumanie est un pays un peu plus riche que la Bulgarie.

 

 

 

La Hongrie

La monnaie Hongroise, c'est des Forins. Nous sommes allés dans un camping avec des piscines ou l'eau était verte et très chaude car cette eau sort de sous la terre. Le Hongrois est une langue agréable à entendre.

 

 


 


 


 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Pologne

Après avoir passé la Slovaquie en vitesse, nous voilà en Pologne, dans un village où le pape Jean-Paul II est né. Tout le monde l'adorait. Il est mort en 2005 et nous sommes allés voir sa maison qui a été agrandie pour en faire un musée.


Le lendemain nous sommes allés voir un camp de concentration à Auschwitz. Les prisonniers travaillaient dur sans manger et dormaient sur la paille ou sur un morceau de tissu. Ils étaient entassés jusqu'à 60 dans une petite pièce. Des villageois faisaient passer en cachette de la nourriture et des médicaments, mais si jamais un soldat les voyait, on les tuait.
Ils arrivaient dans un train où ils étaient collés, entassés par centaines, 7 ou 10 jours sans eau ni nourriture, presque sans oxygène. Les plus fragiles étaient déjà morts à l'arrivée.
Les SS avaient plein de façon de tuer les gens. Ils les alignaient contre un mur et leur tiraient dessus, ils battaient les enfants et torturaient les adultes pour qu'ils disent où est leur famille, ils faisaient des expériences sur le corps humain, et amputaient les enfants pour voir combien de temps ils allaient tenir.
On est allé voir des salles où il y avait des tonnes de cheveux coupés aux gens une fois morts dans les chambres à gaz, des lunettes, des prothèses, des millions de chaussures, des peignes , des brosses à dents, des casseroles pour cuisiner, car la gestapo leur avait dit qu'elle les emmenait dans une ville avec des maisons pour eux et des emplois, et on a vu des valises avec les noms des tous les gens qui sont morts. C'est inimaginable, le nombre de personnes qui ont été tuées. D'ailleurs tellement ils en tuaient en un jour, qu'ils ne savaient plus où les mettre. Ils brûlaient des corps dans des fours crématoires et ils creusaient des grands trous pour mettre tous les autres corps des morts.
Cette visite m'a fait pleurer, mais c'est important ce voir, ça nous fait mieux comprendre, mais aussi, si un jour quelqu'un veut prendre le pouvoir comme Hitler, il faudra l'en empêcher. Ce qu'Hitler a fait, c'est inhumain.



On est allé à Cracovie, l'ancienne capitale de la Pologne, il y a plein d'église, des fanfares avec des costumes traditionnels, des marchands de glace, des ballons et une fête avec des dragons.

Nous sommes partis de cette ville et nous sommes allés dans un parc naturel. On avait prévu de se balader mais on était à côté des marécages et il y avait des moustiques.



Publié à 10:26, le 4/06/2006 dans Léa, Budapest
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

léa en turquie

La Turquie

Nous avons passé la frontière de la Turquie. La première chose que j'ai vu, c'est des femmes pliées en deux qui travaillaient la terre dans les champs. La Turquie est un pays beaucoup moins riche que la France; certaines personnes se déplacent avec une charrette et un cheval.


Nous nous sommes arrêté au bord d'une plage , et nous avons rencontré un chat. En Grèce, Maman avait acheté un paquet de croquettes pour chat, car dans ce pays et même en Turquie, les animaux sont errants; et on a donné des croquettes à ce chat, nous l'avons appelé "ptit mraouw", car il faisait "mrraouww" !!

On a visité un site archéologique très bien conservé et magnifique. Sur le chemin, nous avons vu une énorme couleuvre ! l'après-midi, on est allé voir comment on fabriquait des tapis avec de la vraie soie, les différentes sortes de tapis, les vers à soie...

Les Turcs sont de religion musulmane. Dans ce pays, il y a des mosquées, ce sont comme des églises; une partie est basse avec un toit rond, et l'autre, c'est une tour grande, fine et pointue.

Nous nous sommes arrêtés sur un bord de mer et nous avons rencontré un monsieur très gentil qui parlait français. Il s'appelle "Engin", et il nous a offert : des poivrons, des Eriks (ce sont des fruits soit verts, soit jaunes, soit rouges : les vertes ont le goût de l'abricot/cerise), de l'ail, du chocolat turc, des figues,des pommes de pins et avait prévu un cake (dans sa machine à pain), mais il fallait attendre 3h avant qu'il soit cuit !!
Nous sommes allés dans un camping à Pamukkale avec une grande piscine et un restaurant. Nous sommes partis boire un thé turc au restaurant. Quand on est ressorti, il pleuvait. Alors nous sommes allés jouer dans une grande salle avec internet. On va souvent dans les internet café pour remplir le blog et lire tous les messages. Les petits mots des copains me font très plaisir (Paul Estelle Solène..). Nous allons au camping que quand il faut laver le linge.

Le lendemain, on est allé visiter un site à Pamukkale : ce n'est pas un site archéologique avec des pierres, mais c'est un site naturel. Ce sont comme des piscines qui descendent d'étage en étage, comme un nuage plat et creux pour contenir de l'eau faite naturellement, d'un bleu magnifique grâce au calcaire. Des ruisseaux et des petites cascades coulaient. Quelquefois, ça s'effritait sous nos pieds et on dirait qu'on marchait sur du ciment ou de la farine. Plus on montait dans la montagne, plus l'eau était chaude. Arriver en haut des montagnes de calcaire , il y avait des palmiers et l'on voyait toutes les vasques bleues.
De retour au camping-car, on s'est baigné, puis on a fait les devoirs.

 

Le travail :

Je n’ai pas de préférence entre le travail en classe et celui avec Pauline, Mathilde, Maman et Papa. Ce que j’aime bien dans la classe, c’est la présence des enfants et l’aide de la maîtresse qui joue le rôle de guide. J’aime bien travailler avec Maman aussi parce que le travail va plus vite et que ça dure moins longtemps. C’est différent. Les animations avec le sport, le théâtre et le chant le manquent.

 

Le voyage :

Le voyage se passe très bien et je m’amuse beaucoup. Les activités sont toutes différentes : visites de ville ou de site, plage, peinture, travail, marche, pèche, et nous construisons la nature dans l’herbe avec les playmobils et les cailloux ; Il y a du soleil et beaucoup d’endroits où nous nous arrêtons sont des paradis !!!

Ce voyage nous apprend la géographie

 

 

Nous sommes allés à Istanbul, la plus grande ville de Turquie. J'ai adoré cette ville parce qu'il y a de la vie mais aussi beaucoup de circulation et d'embouteillage, plein de boutiques et le port qui est sur le Bosphore. Le Bosphore c'est un petit bras de mer qui relie la mer de Marmara à la mer noire et qui sépare l'Europe de l'Asie. Nous avons visité la grande mosquée bleue avec ses six minarets, les magnifiques mosaïques intérieures qui couvraient les hauts plafonds voûtés et les coupoles, les dorures et les beaux reliefs des murs extérieurs. Il y avait y avait des grands jardins fleuris. Ensuite, on est allé voir le plus grand marché couvert du monde. Il y avait beaucoup de vendeurs de loukoum et de bijoutiers. Le soir on a fait une ballade en bateau sur le Bosphore et nous avons vu des châteaux et des pont suspendus. On est allé visiter le palais de Topkapi, un immense palais avec de l'or, des musées avec des diamants et de l'or que les sultans s'offraient, des grands jardins...

Nous quittons la Turquie après cette ville et nous avons tellement adoré ce pays que l'on pense y retourner.




Publié à 02:31, le 8/05/2006 dans Léa, Corinthe
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Lea en Grece

 La Grèce

 

 

En Grèce, il y a plein de citronniers et d'orangers et les fruits sont très bons. Les oliviers règnent sur le pays.
Pour aller à Patra, une ville, nous avons pris le ^plus grand pont suspendu du monde, qui passe au dessus de la mer.
Dans ce pays, les prêtres s'appellent des popes, et on croise parfois dans les villages.
Ici le marbre se vend beaucoup. Il y en a quelquefois dans les villes.
A Olympie, nous avons visité un musée sur l'antiquité. On a vu des énormes statues d'Apollon et de Zeus. Elles étaient en marbre.
En Grèce il existe encore des tortues de terre ; nous en avons aidé une à traverser la route.
Samedi 19 avril, nous sommes dans un camping. On a joué avec les enfants des propriétaires grecs et nous avons réussi à communiquer avec eux en faisant des mimes et en parlant anglais avec le peu que l'on connaissait car ils parlaient aussi quelques mots de cette langue.

 

Mercredi 23,
Nous avons visité Athènes. Pour aller au centre de cette ville, nous avons pris le tram. Dedans, tous les gens avaient des baladeurs MP3 sur les oreilles, branchés sur leurs portables et des grosses lunettes de mouche. Arrivés au centre de la capitale, l'acropole s'étendait devant nous. On l'a visité, c'était beau, pas comme les autres sites archéologiques que l'on a vus. En haut de l'acropole, Athènes tout entier était devant nos yeux. Ensuite nous avons fait les boutiques et je me suis achetée des souvenirs. Après un petit restaurant en famille, on a marché jusqu'au grand stade des premiers jeux olympiques où il peut rentrer 45000 personnes. Puis nous avons pris le tram jusqu'au bord de la mer et nous avons rejoint Martin à pied, et sur le chemin il y avait plein de jeux, avec de très grands toboggans en tourbillons couverts qui descendent à fond les gaz, des escaliers de tous les côtés, des ponts, des perches, des tyroliennes, des anneaux, et d'autres toboggans de toutes les formes des toutes les tailles, de toutes les couleurs et tous les reliefs possibles.

Question pour la classe : que veut dire acropole ?

Les cigognes :
Nous nous sommes arrêtés dans un village pour prendre de l'eau, nous avons joué, puis à un moment, j'ai regardé le ciel et j'ai vu...


Un nid de cigogne !
Au départ, on ne savait pas que s'en était un mais peu de temps après, nous avons vu le père cigogne arriver avec une proie dans son bec et la mère cigogne s'est levée.
Il y avait plein de petits oiseaux qui venaient nicher sur le grand nid des cigognes.
Les habitants du village avaient construit un support avec des planches en bois pour que les cigognes viennent nicher : elles pondent au même endroit où elles sont nées.

Les trottoirs et les murs blancs :
Nous avons visité plusieurs villes et on a vu des femmes repeindre des trottoirs, des murs, des escaliers en blanc. Elles peignaient avec de grands balais.




Publié à 02:53, le 25/04/2006 dans Léa, Antalya
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Le monde de LEA

Je vais emmener des petits jouets pour qu'ils ne prennent pas beaucoup de place , comme les playmobils , les légos , ou des objets porte bonheur. J'ai aussi une poupée noire qui est trop grande pour que je puisse l'emmener. Même à neuf ans j'aime jouer à la poupée pour m'entrainer à être une vraie maman. Pendant notre voyage , je pourrais peut-être faire des petits bricolages comme peindre des jolis cailloux , faire du land art , me fabriquer un petit bijou...j'adore bricoler !! A la maison je passe la plupart du temps à mon bureau avec de la peinture , des ciseaux, des crayons, de la colle, des perles...J'aime aussi dessiner.

Dans ma chambre j'ai une batterie noire : j'en joue depuis deux ans et demi , il faut bien que je travaille la musique pour pouvoir passer en troisième année.
Avant de partir nous allons faire un petit exposé à notre classe; nous allons leur dire par quel pays nous allons passer , les villes que l'on va visiter , et nous leur donnerons notre adresse blog, en expliquant comment ils peuvent y aller et nous suivre sur le parcours.

Nous allons fabriquer une carnet souvenirs chacune où nous pourrons dessiner,  coller  les dépliants qui nous ont plu, écrire  ce que l'on a envie.
A noël j'ai eu les trois tomes de "la croisée des mondes" , et je les emmène pendant ces 4 mois et demi.


Publié à 06:04, le 20/03/2006 dans Léa, Istanbul
Mots clefs :
Commentaires (6) | Ajouter un commentaire | Lien

Mathilde en scandinavie

La Finlande

 

La Finlande m'a plu parce qu'on a récupéré Tiphanie. On a pris un bateau pour traverser la mer, ensuite on a fait une promenade en barque sur les lacs, j'ai vu le père noel, et quand on a repris la route on a vu des rennes.

 

 

 

 

 

 

 

La Norvège

 

Nous avons retraversé le cercle polaire et au passage nous avons vu plein plein de kerns. Sur les îles Lofoten nous avons aussi vu des os de baleine au bord de la plage. J'ai vu le soleil de minuit : il descend, fait croire qu'il va aller se coucher, mais il remonte. Je trouve ça rigolo.
Nous sommes allés faire une très grande balade et nous avons pris un bac pour quitter les îles Lofoten.

Nous avons été voir 2 églises en bois debout. Il y avait des tombes qui sont très vieilles, et on n'est pas allé dans l'église parce que c'était payant et très sombre.

 



Publié à 09:50, le 24/07/2005 dans Mathilde, Oslo
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Mathilde dans les pays Baltes

Lituanie



Nous sommes en Lituanie, il pleut. On a vu des voitures à pédales alors on en a loué. Moi je conduisais, et Léa elle freinait. Pauline elle était à l'avant. J'ai bien aimé.



Publié à 10:06, le 16/06/2005 dans Mathilde,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Mathilde dans les pays de l'Est

On a passé la frontière et on est en Bulgarie. C'est un pays très pauvre, les appartements sont tout cassés et les gens, ils vivent encore dedans.

 

La pologne 

 

 

On est allé voir un camp de concentration. Pendant la guerre, les nazis disaient aux prisonniers juifs : « venez prendre un douche », mais en fait ils les mettaient dans les douches et ils fermaient à clé. Au lieu de faire couler de l'eau, ils faisaient passer du gaz, et quand les gens voyaient que c'était du gaz qui sortait de la douche, ils essayaient de sortir mais la porte était fermée à clé ; et ils mettaient des enfants dedans, et des bébés, et des adultes et des grands-parents. Quant ils étaient morts, les nazis leur arrachaient les dents en or, les cheveux (j'ai vu une pièce plus grande que la classe, et elle était remplie de cheveux). J'ai vu aussi des tas de valises, de peignes, de brosses à dents, de lunettes et de casseroles.
Ils dormaient à 60 dans une petite pièce et ils étaient entassés.
Aussi pour les faire parler ils les fouettaient pour qu'ils disent où est leur famille. Et ils ne pouvaient pas s'enfuir.
J'ai trouvé ça très triste mais intéressant. Parce que ça c'est passé en vrai.



Publié à 12:14, le 4/06/2005 dans Mathilde, Varsovie
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien

Mathilde en turquie

La Turquie

 

 

Quand on s'est promené dans la ville, on a vu des écoliers qui étaient habillé de la même façon.
A midi on a mangé au restaurant et ils sont venus manger au même endroit. Ils sont arrivés après nous et ils ont fini de manger avant nous.
On a vu un petit chien dans la rue et il était perdu et tout le monde lui donnait des coups de pieds. On a vu 2 chiens perdus, ils mangeaient dans les poubelles.

On est allé au bord de la mer, et il y avait un monsieur qui s'appelait "Engin", et il était très gentil. Il nous a invité à boire un coup, et il nous a tout payé avec son argent. Il nous a aussi offert des barres à noix de coco. Il nous a donné des petites prunes vertes qui s'appellent 'erik'. il nous a aussi donné des poivrons et il avait 14 chats. Pauline, Léa et moi on leur a donné des noms, et je vais dire leurs noms : schubert, soleil, jack, pistache, cachou, mille-feuille, nala, et mille poils. Et on est allé faire une photo avec Engin et il nous avait fait un cake au chocolat. Mais il restait deux heures et demi de cuisson. Alors on lui a dit qu'il le mangerait lui et quand il le mangerait il penserait à nous sans pleurer. Et il a dit que ce serait très dur de ne pas pleurer. Papa et Maman lui ont dit qu'il avait très bien parlé français parce qu'il était turc. Ensuite on est parti, et il est venu nous dire au revoir en nous donnant des pommes de pin.

 

Les grottes

On est allé voir des grottes et c'était très intéressant. Il y avait plein de gouttes qui nous tombaient dessus et il y avait un grand trou noir qui voulait dire que quand on est méchant on va au diable et que ceux qui sont gentils, ils vont au ciel avec les anges ; et vu que les turcs croient en dieu, et donc ils croient en ça, et donc ils sont gentils.

 


Les maisons souterraines

 

Les maisons souterraines servaient à se réfugier dedans parce que il y avait des gens qui venaient tuer les villageois, et donc ils se cachaient pour ne pas se faire tuer.

 

 

 

 

 

 

Bonjour à la classe. Je réponds aux questions que vous m'avez posées :

- le travail : je travaille mieux qu'en classe parce qu'on ne travaille que 2 heures par jour, et pourtant on fait le même travail que vous. Mais j'ai une petite chose que je n'aime pas : quand on travaille à trois, ce n'est pas aussi bien qu'en classe, parce que en classe il y a plus de vie : il y a des enfants qui se déplacent pour aller chercher un mouchoir, ou demander quelque chose à la maîtresse... voilà pourquoi j'aime quand même bien travailler en classe.

- Le voyage : je trouve que ce voyage est très bien parce qu'on va se promener et qu'on voit plein de choses, et qu'on joue très bien, et quand on joue aux playmobils je pense à Jérémy et Paul qui jouent souvent à ce jeu.

- Je m'amuse très bien avec Pauline et Léa, mais mes copines préférées me manquent beaucoup.

 

 

Nous sommes à Istanbul, et on est allé voir la mosquée bleue, et le palais de Topkapi et je les ai bien aimés. Je suis très contente de quitter la Turquie parce que les gens me pincent les joues !!




Publié à 12:24, le 7/05/2005 dans Mathilde, Çanakkale
Mots clefs :
Commentaires (2) | Ajouter un commentaire | Lien

Mathilde en Grece

La Grèce


Il y a plein d'oliviers parcequ'on est dans les champs et on est dans un camping , et il y a des gens qui ont des enfants , et on a joué avec eux. Puis je suis allée me baigner dans la mer ; l'eau est très froide.


Publié à 02:56, le 25/04/2005 dans Mathilde, Izmir
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien